French

Translated by Miss Natacha Ghaddar, May.01.2006
Member of iaido Toyama school YUFUIN branch OOITA prefecture.

Miss. Jessica

Qu'est ce que l'Iai?

Traduction de Ghaddar Natacha le 24/04/06

Iaido est communément traduit par l'art de dégainer et couper avec le sabre et fait partie de la culture traditionnelle japonaise. Ces pratiquants en sont très fiers.


L'Iaido, une technique pour utiliser le katana japonais (sabre), s'est développé dans tout le Japon durant le 15ème siècle, comme un entraînement pour les personnes expérimentées en autodéfense.


Bien que le Japon ait subit des temps tourmentés et de nombreux changements durant les 500 dernières années, étrangement les préceptes de bases du Iai sont restes inchangés jusqu'à aujourd'hui. Ce monde désorganisé n'appartient pas seulement aux livres d'histoire mais la vie moderne de tous les jours où nous vivons traverse constamment des temps de changements.
Certains devraient dire « Maintenant ce n'est pas l'heure du Katana », mais les hommes ont toujours eu besoin d'armes et d'outils dans de nombreux buts. De plus, si on pense à comment les utiliser et ce correctement, ils n'ont pas à être dangereux. Si on s'entraîne au contr?le de soi au premier abord, la violence peut être évitée.


Le coeur de l'Iaido repose sur le précepte « saya no uchi » (le sabre dans son étui), qui exprime l'idée que même durant un conflit, il faut éviter d'utiliser le sabre. Bien que quelqu'un possède le pouvoir de manier le katana dans la bataille, ce pouvoir ne doit pas être utilisé et le conflit doit être résolu sans violence.


L'Iaido est un art martial où l'on apprend le contr?le de soi et comment éviter la violence à travers un entraînement à la discipline. L'Iaido permet de maîtriser des compétences d'auto défense (« goshin no kokoroe »). Ces compétences peuvent aussi avoir des effets bénéfiques pour nous dans la vie moderne de tous les jours comme:


1.Le protocole et l'importance d'un bon timing. Ce savoir peut aider nos relations à fonctionner plus harmonieusement au travail, à l'école et dans la vie en général.

Cela cultive une sensibilité envers les autres tout en favorisant l'indépendance et le respect mutuel.


2.La vision périphérique et Zanshin (état d'alerte physique et mental envers les attaques des opposants). Ce savoir est nécessaire pour une action précise.

Cette conscience nous aide à éviter les accidents.


3.La pratique des Katas ( modèles ou séquences de mouvements) aide à éliminer les mouvements et actions involontaires.

Cela favorise une pensée et des comportements rationnels ainsi qu'une auto-analyse objective.


4.Nai kan (perspicacité quant à ses propres faiblesses)

En réalisant ce qui se passe à l'intérieur de soi on est capable de voir son propre soi.


5.Toho, une méthode pour utiliser le katana. Si on garde le toho à l'esprit pour chaque action,cela peut aider à diminuer la tension.

En cas d'urgence, garder cela à l'esprit peut aider à dissiper la nervosité qui tend à croître en ces moments, rendant capable de garder la tête froide durant une crise.


La survie de l'Iaido pendant si longtemps, se transmettant de génération en génération, est due au fait qu e la spiritualité et les habiletés entretenues pendant l'entraînement de l'Iaido ont un pouvoir universel et peuvent être acceptées par des personnes de tous âges.


Toyama est une des nombreuses écoles d'Iaido au Japon. Nous souhaitons informer respectueusement autant de personnes que possible de la spiritualité, du respect mutuel et de l'auto-discipline qui faisaient les traditions de nos ancêtres et que nous respectons toujours aujourd'hui.


L'Iaido diffère beaucoup des autres arts martiaux utilisant le sabre car le but est d'éviter des conflits inutiles autant que possible en se rappelant « saya no uchi ». Cependant, il y a deux techniques connues sous le nom de « sen no sen » et « go no sen » qui permettent de mettre un opposant hors d'action immédiatement. C'est le cas lorsqu'un opposant essaie de vous attaquer bien que vous essayez de vous auto réfreiner.


Sen no sen (ou initiative simultanée) implique d'initier une action anticipant un acte de l'opposant,ayant prévu son intention d'attaquer.


Go no sen (ou initiative réactive) signifie de précipiter une action après qu'un attaquant en ait initiée une.


L'image exagérée dans les films d'un samoura? qui dégaine un sabre à la vitesse de la lumière et découpe son attaquant dans un flash est une vision exagérée de l'Iaido. Entraîner les gens à faire cela n'est pas le but de l'Iaido.
La partie la plus importante des entraînements d'Iaido est la recherche de la spiritualité et de l'endurance de manière à pouvoir éviter le conflit et l'utilisation du katana.


L'Iaido doit aussi être décrit comme l'apprentissage des katas (ou protocoles d'exercices) qui ne nécessite pas de partenaire pour s'entraîner comme au kendo.

Généralement, cela se pratique seul. Ce type d'entraînement a certains avantages. A travers l'apprentissage et la pratique des katas, on peut:

1. apprendre à savoir utiliser son corps

2. être amené à connaître ses propres faiblesses

3. éliminer les actions superflues.


Il e st difficile de manier un sabre. Il faut donc être amené à réaliser de nombreuses choses à travers l'apprentissage des kat as. Ce n'est pas exagéré de dire que ce genre de prise de conscience n'est pas courante dans la vie de tous les jours.
Le Zazen (ou méditation assise), de même que L'Iaido, permet l'introspection et ces deux disciplines requièrent que le prat iquant recherche à l'intérieur de lui afin de découvrir ses propres faiblesses. Accomplir ceci à travers la persévérance et la répétition des entraînements est l'essence de l'Iaido.


Cette courte phrase extraite d'un vieux poème de pèlerin (Goeika) décrit l'Iaido très bien: « L'Iaido est une route calme pour ne pas être blessé soi même, ne pas blesser les autres en se disciplinant soi même physiquement et spirituellement. »

Qu'est ce que Toyama Ryu?


Il est d'abord nécessaire de décrire les origines uniques de l'école Toyama d'Iaido. Depuis 1945,existait une académie d'entraînement technique militaire à Shinjuku (Tokyo) qui est maintenant un parc appelé parc de Toyama. Cette école englobait l'étude de tous les types de technologie moderne de combatsdisponibles à cette époque.


Dans le but d'appliquer Koryu Iai (classiquement Iaido agenouillé) au combat moderne à main nue, l'étude du maniement du sabre dans le combat moderne attira de nombreux escrimeurs au Japon. Les techniques qui en résultèrent furent nommées Toyama Ryu Iaijutsu en 1925.


Sept formes de bases établies sur les principales techniques de Koryu furent développées partant d'une position debout pour les utiliser sur le champ de bataille et furent pensées pour ces soldats ayant droit à porter un sabre dans l'armée impériale Japonaise.


Un célèbre maître du sabre Hiromichi Nakayama, employé par l'armée impériale Japonaise et éminent dans l'histoire du kendo, fut un important participant à la réalisation d'un livre intitulé « Toyama Ryu Iaijutsu ».


Après la deuxième guerre mondiale, l'académie fut fermée et le livre perdu. Cependant les techniques connues comme « Toyama Ryu Iaijutsu » furent rapportées comme l'Iaido Toyama par les anciens soldats et membres des forces d'auto défense. C'est l'actuelle école d'Iaido appelée Toyama qui s'est répandue à travers le Japon jusqu'à nos jours.


Dans le passé, la principale fonction de l'Iaido était pratique, mais aujourd'hui, bien qu'elle conserve ses principales caractéristiques, sa fonction principale est de cultiver la spiritualité parmi ceux qui l'étudient.

Ce que nous envisageons est de vivre sous une constitution pacifique tout en prenant en compte la philosophie de la société. Aider les personnes à accroître leur spiritualité dans la communauté locale et la société internationale.


L'Iaido Toyama encourage la bonté envers les autres, l'auto discipline et la modestie plut?t que la vantardise.
Pour reprendre les mots d'un autre poème ancien: « Quelqu'un qui est vraiment doué ne se vante jamais,ne critique jamais les autres et se décrit toujours avec g?ne comme un amateur quelque soit sa perfection »

<<>>

Location: Kurume city,Fukuoka prefecture,Japan

Bureau Chief : H.Yamaguchi
Email : ymgchi@ta2.so-net.ne.jp

Handy phone:+81-90-1367-1737

Please feel free to contact us.
We wish mind of the iaido is spread in the world

Thank you.

Copyright © toyama-fukoka 2016